Pourquoi Schumann n’est-il pas devenu concertiste ?

Alors âgé de vingt ans, Schumann, à l’automne 1830, se jette à corps perdu dans l’étude du piano. Comme beaucoup de ses contemporains, il n’a d’autre ambition que de devenir le Paganini du piano.

Pour lire l’article, cliquer ici : Au bonheur du piano

Une réflexion au sujet de « Pourquoi Schumann n’est-il pas devenu concertiste ? »

  1. Ping : Sommaire | Frédéric Boucher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s